lundi 29 octobre 2012

Croustade aux pommes, poires et canneberges

J'aime les croustades, avec un grand M... Dessert réconfortant d'automne par excellence, facile, santé... Parfait quoi! Je la préfère même aux tartes, par paresse, par souci de bien manger, mais aussi par caprice: je suis souvent déçue de la pâte à tarte! Ma préférée est celle aux pommes (celle de Ricardo est un classique), mais j'aime bien varier les plaisirs: pommes et pacanes (de Coup de pouce), pomme-fraise-rhubarbe (testée cet été, trop bon), et pour la 2e fois en 2 semaines: pomme-poire-canneberge! La canneberge ajoute une bonne dose d'antioxydants et de couleur, en plus d'une saveur acidulée que j'aime beaucoup. Ce que je préfère: beaucoup de fruits, sucrer la garniture avec du sirop d'érable, omettre la cannelle...et ne pas peler les pommes! Par paresse, simplement. Mais sans compromis sur le goût et la texture, vraiment!

Ingrédients:

-Croustillant (celui de Ricardo)
  • 1¼ tasse de flocons d'avoine à cuisson rapide
  • ¼ tasse de farine tou usage
  • ¼ tasse de cassonade légèrement tassée
  • ⅓ tasse de beurre non salé, ramolli
-Garniture aux fruits
  • 6 ou 7 pommes, lavées, le coeur enlevé et coupées en cubes d'environ 1cm
  • 2 poires, lavées, le coeur enlevé, coupées en cubes
  • 1 sac de 340 g de canneberges, fraîches ou congelées
  • ⅔ tasse de sirop d'érable
  • 1 c. à table de tapioca minute (facultatif, mais donne un garniture moins liquide)

Préparation:

- Dans un bol, mélanger les ingrédients du croustillant. La préparation deneure grumeleuse.
- Dans un grand plat de cuisson* (en verre ou en vitro-céramique), mettre les ingrédients de la garniture. Mélanger. Couvrir de la préparation aux flocons d'avoine.
- Faire cuire au four préchauffé à 375˚F pendant 1 heure, ou jusqu'à ce que la garniture aux fruits soit bouillonnante et le croustillant, doré.
*Mon plat de cuisson est oval et mesure 23X28 cm, et fait 9 cm de profondeur.

lundi 15 octobre 2012

Muffins citrouille et figues

Inspirés d'une recette de Dyan Solomon parue dans le dernier numéro de Châtelaine, ces muffins aux saveurs d'automne ont ravis toute ma tribu. Moelleux avec une garniture sucrée gourmande, ils sont réconfortants... surtout avec un tel rendement: on fait des réserves!





Ingrédients (pour 24 muffins):

Pour la garniture
  • 1 tasse de sucre demerara ou de cassonade (non tassée)
  • 2 à 3 c. à thé de cannelle moulue
Pâte à muffins
  • 2¼ tasse de farine tout usage
  • 1 tasse de farine de blé entier
  • 1¼ tasse de germe de blé
  • 2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1½c. à thé de bicarbonate de soude
  • ½ c. à thé de sel
  • 2 tasses de cassonade légèrement tassée
  • 1 c. à thé de chacun: cannelle, gingembre et cardamome moulus
  • ½ c. à thé de muscade (fraîchement râpée pour ma part!)
  • ¼ c. à thé de clou de girofle moulu
  • 4 oeufs
  • 1 tasse d'huile végétale
  • ¼ tasse de lait (facultatif, voir la note) plus bas
  • 3 tasses de purée de citrouille ou de courge (non sucrée)
  • 250 g de figues séchées, queues enlevées, tranchées (soit un paquet de figues "layer")
Préparation:
- Dans un petit bol, mélanger le sucre demerara et la cannelle. Réserver pour la garniture.
- Dans un grand bol, mélanger les ingrédients secs. Faire un puit au centre, et y verser l'huile, les oeufs, le lait et la purée. Mélanger à la cuillère de bois pour bien humecter, sans plus. Ajouter les figues et mélanger délicatement.
- Verser dans des moules à muffins tapissés de moules en papier. Saupoudrer de la garniture.
- Cuire au four préchauffé à 350˚F, pendant 22 à 25 minutes.
 
 
Note: La pâte à muffins ne doit pas être trop épaisse ici, en raison de figues séchées qui "boiront" l'humidité. L'ajout de lait dépend de la consistance de votre purée de citrouille. Si elle est faite de citrouille bouillie, elle risque d'être plus liquide, alors le lait ne sera peut-être pas nécessaire. En cas de doute, attendre à la fin pour ajouter le lait! Personnellement, j'utilise la chair d'une citrouille rôtie lentement au four.

dimanche 12 août 2012

Salade de quinoa, 2 versions


Ah le quinoa, que j'aime enfin depuis que je le cuisine à la façon de Josée. J'avais fait quelques essais douteux par le passé, vraiment pas convaincants... Mais depuis cette fameuse émission de "À la di Stasio" avec Anne Dorval, je le mets au menu très souvent.

Super important: le rinçage avant la cuisson. Vraiment. Dans un tamis, je le rince à fond, jusqu'à ce qu'il me "mousse" plus. Et puis je le fais cuire dans de l'eau ou du bouillon, en n'oubliant pas la feuille de laurier et une étoile d'anis...

Voici 2 versions de salade, l'une servie froide, appréciée des enfants, recette que mon petit d'homme a ramené (et cuisiné) à l'école. Merci aux enseignantes de l'école du Plein Soleil qui ont eu cette initiative! L'autre est à son meilleur tiède, et vient du site de Josée di Stasio, avec quelques (très) petits changements.

D'abord, la cuisson de base (encore selon Josée!):

Ingrédients (pour 2 tasses de quinoa cuit)
  • 1 tasse de quinoa blanc ou rouge
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive ou de beurre
  • 1 2/3 tasse de bouillon de volaille ou de légumes (ou d'eau + 1/2 c. à thé de sel)
  • 1 feuille de laurier (facultatif)
  • 1 anis étoilé (facultatif)
Bien rincer le quinoa sous l’eau froide jusqu’à ce qu’il soit clair (et arrête de mousser). Dans une casserole, chauffer l’huile d’olive à feu moyen, puis y enrober le quinoa. Ajouter l’eau et le sel, ou le bouillon. Porter à ébullition. Baisser le feu et faire mijoter à couvert environ 15 à 20 minutes pour le quinoa blanc et environ 20 à 25 minutes pour le rouge. Laisser reposer à couvert 10 minutes. À l’aide d’une fourchette, détacher les grains. Laisser refroidir.


*Salade de quinoa rafraîchissante*

Ici avec quelques tomates jaunes...
  • Environ 2 tasses de quinoa cuit, refroidi
  • 1 concombre anglais coupé en dés
  • 1 tomate coupée en dés
  • 2 branches de céleri, coupées en dés
  • Persil haché au goût


  • Vinaigrette
    • ¼ tasse d’huile d’olive ou canola
    • 1 c. à table de jus de lime ou citron
    • 1 c. thé zeste de lime
    • 1 c. à thé de sucre
    Mélanger le quinoa et les 4 autres ingrédients dans un grand bol. Mélanger les ingrédients de la vinaigrette dans un petit bol, puis verser sur la salade au quinoa. Mélanger délicatement.
    Très bon encore le lendemain. Ressemble à une salade couscous.




    *Salade de maïs et quinoa*

    • 4 c. à soupe d’huile d’olive ou canola
    • 2 tasses de grains de maïs cuits ou dégelés et bien égouttés
    • ½ tasse d’oignons verts tranchés finement (environ 4 oignons) ou encore un oignon haché qu'on fait cuire avant le maïs
    • 1 poivron rouge, épépiné et coupé en dés
    • ½ c. à thé de cumin moulu
    • ¼ c. à thé de piments broyés (ou ½ c. à thé de poudre de chili)
    • 2 tasses de quinoa cuit
    • 1 c. à soupe de zeste de citron ou de lime
    • 2 à 3 c. à soupe de jus de lime ou de citron au goût
    • coriandre fraîche hachée, si désirée

    Dans une grande poêle antiadhésive (ou sauteuse), faire chauffer l’huile. À feu moyen-élevé, faire cuire le poivron (et l'oignon s'il y a lieu) pendant quelques minutes. Ajouter les grains de maïs et les faire revenir jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Attention, ça saute! Baisser le feu, ajouter le cumin et le piment broyé, et les oignons verts s'il y a lieu. Saler. Faire revenir environ 5 min. (Transvider dans un autre bol si nécessaire) Ajouter le quinoa, le zeste et le jus de lime ou de citron, puis bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
    Excellent le lendemain (presque meilleur!)
    Super pour utiliser les restes de l'épluchette de blé d'inde...

    lundi 7 mai 2012

    Ragoût de pois chiches, de Josée di Stasio

    Vendredi soir dernier, je suis tombée sur un épisode de "à la di Stasio", épisode coanimé avec Anne Dorval ayant pour thème la cuisine tonique. Mmmm... TOUT ce qu'elles ont préparées avait l'air délicieux, en plus d'être santé! Moi qui essaie depuis un certain temps de participer aux "lundis sans viande" avec des succès parfois (souvent) mitigés, j'ai retrouvé regain de motivation! J'ai particulièrement aimé cette recette, qui requiert peu de prépation, et qui mijote doucement pendant quelques heures... À essayer à la mijoteuse.

    Ingrédients (pour 5 portions)



  • 2½ tasses pois chiches trempés depuis la veille (soit environ 1½ tasse de pois secs)
  • 1/3 tasse d’huile d'olive
  • 2 à 3 oignons tranchés finement
  • 2 à 3 gousses d'ail hachées grossièrement
  • 2 cubanelles ou ½ poivron rouge
  • 1 tasse de céleri haché avec les feuilles
  • 2 c. à thé de piment d'alep ou autre (moi: 1½ c. à thé de piment d'espelette)
  • 1½ tasse de bouillon de légumes ou autre
  • 2 à 3 rubans de zeste d'orange prélévés à l’aide d’un économe
  • 2 feuilles de laurier
  • ½ tasse de feuilles persil italien ou de coriandre
  • 1½ c. à soupe de moutarde de Dijon
  • ¼ tasse de jus de citron
  • Yogourt nature (facultatif)
  • Jus de lime (facultatif)
  • Sel et poivre du moulin


  • Préparation

    - Dans un bol, faire tremper les pois chiches pendant 8 à 12 heures. Rincer et égoutter.

    - Préchauffer le four à 120 ºC (250 ºF).

    - Dans une grande casserole, chauffer l’huile à feu moyen et faire revenir les oignons environ 4 minutes. Ajouter l’ail, le poivron, les pois chiches, le céleri, le piment, le bouillon, le zeste d'orange et le laurier. Porter à ébullition, couvrir (doubler d’un papier aluminium si le couvercle n’est pas tout à fait hermétique) et cuire au four 2 ½ heures. Ajouter du bouillon au besoin.

    - Ajouter le persil, la moutarde et le jus de citron et bien mélanger. Poursuivre la cuisson environ 1 heure ou jusqu’à ce que les pois chiches soient cuits. Vérifier l’assaisonnement.

    - Servir avec un filet d'huile d'olive, si désiré, et/ou avec une cuillérée de yogourt nature et un filet de jus de lime. J'ai accompagné ce ragoût de brocoli et de croûtons de pita.

    Note à moi-même: Les pois étaient encore un peu fermes après 3¼ heures de cuisson au four...(et c'était le temps de souper!) J'essaierai la prochaine fois avec un four plus chaud, genre 275 ºF. Je crois aussi que je doublerai la recette, question de me faire une petite salade pour un lunch de semaine.


    * Tirée du livre The New Mediterraneen Cookbook de Nancy Harmon-Jenkins.

    samedi 14 avril 2012

    Muffins pommes, érable et yogourt

    J'ai plutôt délaissée mon blog ces derniers temps... Non pas que je ne cuisine plus, ou que je ne fasse plus d'essais: ma boîte de recettes regorgent de bouts de papiers sur lesquels sont notés les recettes assez-concluantes-à-refaire. Mais voilà, je me suis prise avec un nouveau dada: je tricote! Ou devrais-je dire: je tricotine...oui, avec ces trucs de bois ou de plastique, comme quand j'étais petite. Faudrait bien que je montre ce que j'arrive à en tirer, de ces tricotins. Mais pour l'instant, je vous donne ma recette de muffins du jour, qui sentent bon le temps des sucres...


    Ingrédients:
    • 1 tasse de farine de blé entier
    • 1 tasse de farine tout usage non blanchie
    • ½ tasse de céréales: flocons de sons (type "Bran flakes), ou flocons d'avoine
    • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
    • 1 c. à thé de poudre à pâte
    • 1 pincée de sel
    • 2 oeufs
    • ¾ tasse de sirop d'érable
    • 1 pomme, coupée en petits cubes
    • 1 tranche de gingembre confit, hachée finement (facultatif)
    • ¾ tasse de noix de Grenoble hachée grossièrement
    • ½ tasse d'huile
    • 1 tasse de yogourt nature
    • beurre d'érable, pour glacer (facultatif, mais trop bon!))

    Préparation:

    Dans un grand bol, on mélange les ingrédients secs. On ajoute ensuite le reste des ingrédients. On brasse le tout à la cuillère de bois, un peu, pas trop. On verse dans des moules à muffins recouverts de caissettes de papiers, puis on enfourne pour 22 à 25 minutes dans un four préchauffé à 350°C.
    Si désiré, glacer d'une cuillère à thé de beurre d'érable les muffins encore tièdes, juste avant de servir. Miamm!

    Trop facile! Pourquoi se passer de muffins tout chauds le samedi matin?...

    dimanche 12 février 2012

    Lasagne au poulet et brocoli

    Une recette inspirée de Ricardo, qu'il avait bien justement qualifiée de réconfortante... J'y ai apporté plusieurs petits changements, dont: du brocoli au lieu des épinards, parce que ma gang préfère le premier, et que j'en avais dans le frigo... Aussi, du cheddar mi-fort remplace le parmesan, et un mélange de mozzarella et de cheddar remplace le gruyère râpé. Je crois bien que je ferai exactement la même recette la prochaine fois: elle a fait l'unanimité!

    Ingrédients: (pour 8 portions)
    • 12 pâtes à lasagnes, cuites selon les directives de l'emballage
    • 1 gros oignon
    • huile d'olive ou de canola
    • environ 1½ lbs (ou 700 g) de poulet haché
    • 1 à 2 gousses d'ail, hachées finement
    • environ 4 tasses de brocoli (en petits bouquets, pied en petits morceaux)
    • 500 g de fromage cottage (facultatif)
    • 227 g de champignons blancs, tranchés
    • ½ tasse de fromage cheddar mi-fort
    • environ 2 tasses de fromage râpé, au goût (ici, un mélange de mozzarella et de cheddar)
    Sauce béchamel
    • ⅓ tasse de beurre
    • 6 c. à table (90 ml) de farine tout usage
    • 3½ tasses de lait
    • ¼ c. à thé de muscade moulue (mieux: fraîchement râpée)
    • sel et poivre

    Préparation:

    - Dans un grande poêle, faire cuire l'oignon à feu moyen jusqu'à ce qu'il soit translucide. Retirer l'oignon de la poêle, et y faire dorer la viande dans un peu d'huile, en la défaisant à l'aide d'une cuillère de bois. Ajouter l'ail, remettre les oignons, bien saler et poivrer. Mettre de côté.

    - Pour la sauce, faire fondre le beurre dans un casserole, à feu moyen. Ajouter la farine, et cuire 1 minute en remuant avec un fouet. Ajouter progressivement le lait, toujours en remuant, et amener à ébullition. Ajouter jusqu'à ¼ tasse de lait si la sauce est trop épaisse. Ajouter la muscade, saler et poivrer. Garder environ 1 tasse de sauce, verser le reste sur le mélange de poulet.

    - Facultatif, mais préférable: faire cuire les champignons dans un peu d'huile, pour leur faire perdre leur eau. On peut mettre les champignons directement dans la lasagne, mais leur liquide aura tendance délayer la béchamel...

    - Monter la lasagne dans un grand plat en pyrex de 13" X 5". Étaler d'abord une mince couche de sauce au poulet, puis couvrir de 3 pâtes côte-à-côte. Étaler une autre couche de sauce au poulet, puis recouvrir des champignons tranchés. Couvrir d'un rang de pâtes. Étaler le fromage cottage, puis recouvrir du brocoli. Parsemer du cheddar mi-fort. Couvrir d'un autre rang de pâtes. Étaler une dernière couche de sauce au poulet, couvrir d'un dernier rang de pâtes. Répartir la sauce béchamel mise de côté. Parsemer du fromage râpé. Couvrir lâchement d'une feuille de papier d'aluminium (on ne veut pas qu'il touche au fromage).

    - Cuire au four préchauffé à 350°F pendant 45 minutes. Retirer le papier alu. Poursuivre la cuisson 15 minutes. Faire gratiner le fromage 3 minutes à BROIL pour terminer, si désiré. Laisser reposer 15 minutes avant de servir.


    dimanche 29 janvier 2012

    Pains à la courge, orange et cardamome

    Une autre variante du cake à la courge, arômatisée cette fois à la cardamome fraîchement moulue et à l'orange. Je n'y ai mis que le zeste (l'orange a été servie à la collation), mais vous pourriez mettre moins de lait et ajouter le jus de l'orange. La quantité de lait peut varier selon la consistance de la purée: la mienne était ferme, et j'ai eu besoin de ¾ tasse de lait.



    Ingrédients (pour 2 pains-gâteaux):

    • 2 tasses de farine de blé entier
    • 1½ tasse de farine tout usage non blanchie
    • ⅓ tasse de flocons d’avoine à cuisson rapide + 2 c. à table, pour décorer 
    • 1⅓ tasse de cassonade dorée ou de sucre de canne non raffiné
    • 1½ c. à thé de poudre à pâte
    • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
    • les graines de 3 petites gousses de cardamome, écrasées au pilon (environ ½ c. à thé de cardamome en poudre)
    • 2 tasses de purée de courge ou de citrouille (cette fois: courge buttercup, très orangée)
    • 3 gros oeufs
    • le zeste d'une orange
    • ½ tasse d'huile végétale
    • ½ à ¾ tasse de lait
    • ⅔ tasse de noix de Grenoble hachées (ou au goût)
    • ⅔ tasse de raisins secs

    Préparation:

    Dans un grand bol, mélanger les 7 premiers ingrédients. Ajouter progressivement la purée, les oeufs. l'huile et le lait en mélangeant au batteur électrique. Ajouter les noix et les raisins secs en mélangeant à la cuillère.
    Verser la préparation dans 2 moules à pains, préalablement beurrés. Saupoudrer de flocons d'avoine, si désiré. Cuire au four préchauffé à 350°F pendant environ 1 heure, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré dans le gâteau en ressorte propre.
    Délicieuse cardamome! Les grains sont très aromatiques, surtout lorsque fraîchement moulus.
    J'aime beaucoup en ajouter quelques grains à infuser avec mon thé.

    mercredi 18 janvier 2012

    Marinade lime-chili (pour volaille ou crevettes)

    Mon premier billet en 2012! Pour ce retour tant attendu (héhé!), je vous offre un bon goût d'été, pour réchauffer les soirs d'hiver... J'aime beaucoup la lime, particulièrement associée à la saveur piquante du chili. J'y suis allée simplement avec un assaisonnement du commerce, mais vous pouvez y aller plus sérieusement en faisant votre mélange de piments séchés à la maison pour un assaisonnement au chili authentique, comme on l'explique en détail par ici.

    Ingrédients:
    • le zeste et le jus d'une lime
    • ¼ tasse d'huile végétale
    • 1 gousse d'ail hachée finement
    • 1 à 1½ c. à thé d'assaisonnement au chili*
    • ¼ à ½ c. à thé de piment d'Espelette, ou une pincée de poivre de Cayenne (facultatif), ou autre piment chili
    • 1 à 2 c. à table de sirop d'érable
    Préparation:

    - Mélanger tous les ingrédients. Verser sur des cubes ou des lanières de poitrine de dindon ou de poulet, et laisser mariner au moins 2 heures, ou jusqu'à 8 heures. Des morceaux de viande plus petits seront plus savoureux.
    - Retirer la viande de la marinade et égoutter légèrement. Très bon en grillade à la poêle, mais sera sûrement encore meilleur sur le BBQ!

    Notes: J'ai fait bouillir la marinade 2 minutes (à gros bouillons) et m'en suis servie comme sauce. On pourrait doubler la recette, et garder une partie pour la sauce.

    Pour les crevettes, on laisser mariner moins longtemps: 30 à 60 minutes suffiront. J'ai aussi fait un test avec des crevettes nordiques décongelées: j'avais alors omis l'huile, j'ai amené le mélange à ébullition dans une petite poêle et j'y ai ajouté des crevettes (environ 1 tasse). Lorsque le tout a été bien chaud, j'ai servi sur des pâtes chaudes légèrement huilées. Miamm!

    * L'assaisonnememnt au chili, ou poudre de chili, que j'ai utilisé est un mélange du commerce. On en retrouve sous la marque "Club House" ou même "sans nom". On pourrait faire un mélange maison avec 1 c. à thé de chaque: paprika, cumin, origan, poudre d'ail et d'oignon et une pincée de poivre de Cayenne. Je n'ai pas encore essayé, mais ça viendra!