samedi 30 juillet 2011

Gelée de monarde

L'idée m'avait effleurée et était restée, je l'ai réalisée quelques jours plus tard... Non, ce n'est pas du jello aux fraises! C'est la vraie couleur de ma gelée de monarde, sans aucun colorant ajouté! J'ai fait cette gelée sans me casser trop le pompon: j'ai suivi la recette de gelée à la menthe de Bernardin. Un truc important pour cette recette: bien tasser les pétales dans la tasse à mesurer, et j'insiste! La saveur des fleurs de monarde est délicate, alors faut y aller généreusement. Je suis contente de résultat que j'ai obtenu, mais l'an prochain, je vais pousser encore plus la dose. J'ai eu peur en brassant la mixture, après l'ajout de la pectine, d'avoir un mélange trop fade (la pectine liquide de Bernardin a quand même une certaine odeur et saveur, pas tellement agréable), mais finalement la délicate monarde réussit à prendre sa place. J'attends toujours ma pectine Pomona par la poste, cette pectine pure emballée avec un sachet de calcium à part, ce qui permet de faire des confitures et gelées moins sucrées qu'avec la pectine tradionnelle. Oui, Bernardin en offre un équivalent que j'ai souvent utilisé, mais bon, leur pectine est coupée...moins pure...(comme l'explique très bien Vincent ici) Enfin, je suis curieuse, que voulez-vous! J'ai bien hâte de voir si cette
pectine goûte quelque chose. J'avoue que je n'ai jamais fait ma pectine encore...(j'ai un sac plein de trognons de pommes qui traîne au congélo depuis septembre dernier!) mais j'ai l'impression que ça ne devrait pas avoir de saveur?... Menfin, passons à la recette:

Ingrédients:
  • 2 tasses de pétales de monarde (ouvertes, étamines enlevées et bien tassées)
  • 2 tasses d'eau
  • 3 c. à table de jus de citron en bouteille
  • 3 ¾ tasses de sucre
  • 1 sachet de pectine liquide
Préparation:
Faire bouillir l'eau dans une casserole. Y jeter les pétales de monarde et enlever du feu. Laisser infuser 1 heure. Filtrer la préparation à travers un tamis, de façon à obtenir 1¾ de liquide exactement. Remettre dans la casserole (jeter les fleurs de monarde toutes décolorées), ajouter le jus de citron et le sucre. Porter à ébullition assez forte pour qu'elle se maintienne en brassant. Ajouter la pectine. Faire bouillir à gros bouillons pendant 1 minute. Retirer du feu, écumer et empoter dans des bocaux préalablement stérilisés. Traiter à l'eau bouillante pendant 5 minutes. Donne 4 tasses de gelée. (Vincent ajoute de laisser reposer les pots de gelée pendant 2 jours avant de les bouger)

P.S.: Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas pensé à peser mes fleurs...ça aurait été aidant pour l'an prochain. Parce que c'est beaucoup plus simple  de peser que de mesurer...est-ce assez tassé?... Moi, j'ai tassé mes pétales, mais sans les abîmer en les écrasant (je n'ai pas pris de massue!)

9 commentaires:

  1. Bravo !

    Elle est tout à fait magnifique ta gelée !

    Dis donc tu a mis combien de temps à cueillir et préparer tes fleurs ?

    RépondreSupprimer
  2. Merci Vincent! Wow, ça faisait longtemps!

    Pour la cueillette, je ne sais pas trop...un peu le matin (hop, au frigo), un peu le midi, puis encore en rentrant du boulot...peut-être 1h à 1h30? Je cueille à coup de 3-4 pétales, que je pince ensuite de l'autre main pour enlever les étamines. C'est pas mal tout! Rien à voir avec les roses...

    Je viens de voir ton nouveau forum! Super! Je m'y inscris sur le champs...

    RépondreSupprimer
  3. > Wow, ça faisait longtemps!

    Oui mon travail me fait négliger ma vie :)

    ===

    Mais ça en prend des pétales pour faire cette gelée !

    Ça doit être full fleuri par chez-vous ! :)

    RépondreSupprimer
  4. On s'entend que j'ai tout fait dans la même journée, je n'ai pas laissé mes fleurs se flétrir au frigo!
    Et j'oubliait le rinçage-épongeage (pas très long!)
    Oui, j'ai une petite cour fleurie de vivaces, mais mon massif de monarde ne fait que 7'X4' environ... Les fleurs sont grosses, et bien touffues. Ça produit beaucoup! Il en reste pour les colibris, et j'en ai déshydraté près d'un litre! (pas tellement tassé)

    RépondreSupprimer
  5. Bravo Sandra!

    J'adore ça les ceux qui ose faire des trucs comme ça :)

    Pour le dosage, c'est l'expérience qui rentre.

    Me semble que je vois bien cette gelée pour glacer une poitrine de poulet ou sur un morceau de pain avec un bon camembert.

    RépondreSupprimer
  6. Merci Manon!
    Disons que Vincent et toi êtes de bonnes inspirations!
    Je suis assez contente de ma première gelée fleurie :-)

    RépondreSupprimer
  7. j'en ai acheté une fois dans une fête des simples , un délice ! depuis je rêve d'en fabriquer moi-même , ce qui semble facile quand on lit Sandra ...
    cependant , Sandra quelle variété utilises-tu ?
    J'habite en France et ici ce n'est pas une plante spontanée ...
    Irène

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Irène,
    Excellente question que tu me poses là...malheureusement, je n'ai aucune idée d ela variété que je possède!
    Comme on peut le voir sur mon autre billet au sujet de la monarde, "ma" variété est d'un beau rouge vif. Elle est aussi bien aromatique et résistante au blanc (ou mildiou), contrairement à une autre variété de monarde de couleur mauve que j'ai déjà cultivé au même endroit. Larry Hodgson en propose plusieurs variétés par là: http://montoit.cyberpresse.ca/cour-et-jardin/jardin/200607/21/01-869336-la-monarde-couleur-et-arome-garantis.php

    J'espère t'avoir aidé un peu! Bonne recherche!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai cherché sur le net , voici ce que j'ai trouvé :
    http://www.jardindupicvert.com/4daction/w/resultat_recherche.subpliol?session=2u1cv3eg1vf0r&p_cour_c=0&i_c=0&visucentre=artrech&rech_rapide=ok

    je vais faire une commande .
    Un conseil pour faire de la gelée : de la pectine de pommes vertes , sur le papier collé à mon pot de " confit de fleur de monarde " ( déjà fini , sniff ) c' est écrit dessus et c'est vraiment bon !
    il y a même failli avoir une bagarre entre mes enfants pour finir le pot .
    euh , il y a vraiment des colibris ? je n'en ai vus qu'en photos , ça doit être beaux !
    tchao
    Irène

    RépondreSupprimer