vendredi 18 février 2011

Gâteau fondant choco-moka tout léger

Ce gâteau léger comme une plume (quand même, ça reste un gâteau...tout plein de chocolat!) est inspiré d'une recette trouvée dans un feuillet publicitaire des produits Carnation. C'est un classique retravaillé... puisque je n'utilise plus la boîte de conserve de lait évaporé que la recette originale demandait (entre autres changements...)


Ingrédients:
  • 1 c. à thé de café instantané
  • ⅓ tasse d'eau bouillante
  • 4 onces  (115 g) de chocolat noir ou mi-amer, haché  (ou encore ¾ tasse de pépites de chocolat)
  • 2 oeufs, jaunes et blancs séparés
  • 1 tasse de sucre ( séparé: ¼ + ¾)
  • 1 pincée de crème de tartre (facultatif)*
  • ⅓ tasse de lait en poudre + environ ¾ tasse de lait (mettre le lait en poudre dans une tasse à mesurer graduée, puis remplir de lait jusqu'à obtenir ¾ tasse)
  • 1½ c. à thé de vanille
  • ½ tasse de cacao en poudre
  • ½ tasse de farine tout usage
  • ⅛ c. à de bicarbonate de soude (ou 2 bonnes pincées)
  • 1 pincée de sel

 Préparation:
Dans un petit bol, dissoudre le café dans l'eau bouillante. Ajouter le chocolat et remuer au fouet pour le faire fondre, jusqu'à consistance lisse.

Battre les blancs d'oeufs dans un autre bol jusqu'à l'obtention de pics mous. Incorporer ¼ tasse du sucre et la crème de tartre en continuant à battre jusqu'à la formation de pics fermes. Réserver. Dans un grand bol, battre les jaunes d'oeufs avec le reste du sucre, ajouter le lait, la vanille, le cacao, la farine et le sel jusqu'à consistance lisse. Ajouter le mélange de chocolat.
Incorporer délicatement et progressivement les blancs d'oeufs en pliant, de façon à alléger la préparation qui restera un peu mousseuse.
Mettre la préparation dans un moule à charnière de 8", beurré. Cuire au four préchauffé à 325˚F, pendant 45 à 50 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré en ressorte (presque) propre. Ne pas trop cuire! Déposer le moule sur une grille et le laisser refoirdir une quinzaine de minutes. Passer délicatement la lame d'un couteau autour du gâteau avant d'ouvrir le moule.


Ce gâteau a une texture mousseuse, vraiment moelleuse. Très bon accompagné de petits fruits, de crème ou d'une sauce (caramel ou chocolat). Et à vrai dire, il ne goûte pas le café...mais je n'ai pas osé l'omettre!


*Un peu de culture... La crème de tartre est une poudre acide utilisée ici pour aider à stabiliser les blancs d'oeufs montés en neige. Je n'ai jamais raté de meringue depuis que je l'utilise...alors si les blancs attendent un peu au frigo après avoir été montés, pas grave! Ils resteront fermes.

Combinée au bicarbonate de soude, la crème de tartre forme...la poudre à pâte. Ensemble, ces 2 ingrédients produisent une réaction chimique qui fera tout plein de bubulles, et gonflera la pâte. Toutefois, l'acidité fait pâlir le cacao. C'est pourquoi on demande souvent du bicarbonate de soude dans les recettes de gâteau au chocolat. J'en ai donc ajouté, question de garder mon gâteau d'un beau brun foncé...et peut-être l'aider à rester bien gonflé.

Ah! et si vous êtes tentés de monter la température du four, genre à 350...eh bien, ça marche, sauf que le gâteau aura tendance à s'affaisser au centre à la sortie du four...

3 commentaires: